(e)yes! proximis
News

Ici c’est Paris… mais pas l’Italie !

3 octobre 2017

Graphiste chez Proximis depuis 1 an et demi, Massimo est 200% parisien, malgré son patronyme qui laisserait penser qu’il nous vient de la Botte. La preuve : son humeur varie au gré des défaites et des victoires du PSG (et lui ne vous parlera que des victoires, bien sûr !).

Cependant, le caractère de Massimo souffle le chaud et le froid : il ne peut clairement pas renier ses origines…

Vous voulez en savoir plus sur le Monsieur Créa de Proximis, lisez l’interview 100% décalée de Massimo Pancari :

 La faute de goût ultime, pour toi, c’est quoi ?

Déjà, elle sera forcément vestimentaire. Et il y en a plusieurs. J’ai le droit d’en citer plusieurs ou pas ? Attends, déjà je regarde si ça vous concerne. Non ça va, pas là.

Alors, le pire c’est les mecs qui mettent des vestes en jean de la même couleur que leur jean. Ensuite, les mecs qui mettent des chemisettes avec le dernier bouton de col fermé. Ça fait serveur chez Mc Do. Et dernier truc, ce sont les pseudo hipsters qui montent l’ourlet jusqu’au mollet. Franchement les gars, arrêtez quoi !

Quel titre donnerais-tu à ta biographie ?

Oh nan mais c’est rincé ça. Pffffffff. Massimo Pancari, par Massimo Pancari.

 Si tu étais une partie du corps, et pourquoi ?

Genre une partie de ton corps ? Ah non. Ben les yeux, parce que c’est ce que je trouve de plus beau chez les gens.

Quelle est ta devise ?

Je m’empresse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer.

Propulsed byProximis, créateur du (e)commerce