(e)yes! proximis
Solutions

Equiper son vendeur pour booster son business

11 juillet 2017

Aujourd’hui, vous l’avez bien compris, il y a des attentes fortes chez vos clients. Et quelle est la pierre angulaire de cette expérience d’achat « sans couture » et connectée ? Vos vendeurs ! 

Adieu le vendeur compétent uniquement dans son rayon. Etre capable de :
• donner l’état des stocks en temps réel,
• connaître l’historique d’achat d’un client qu’il soit ONline ou INstore,
• proposer des produits non visibles en boutique,
• encaisser un client où qu’il se trouve et sans faire la queue,
• maîtriser les offres commerciales en cours,
est obligatoire pour le vendeur qui doit adapter le discours et l’offre au client. Il le fidélise et le rassure en ayant accès en temps réel à des informations de qualité mises à jour.

Le vendeur, alors valorisé, reprend sa place de spécialiste et n’est plus « piégé » par un client qui connaît mieux que lui le produit. La boutique n’est plus le choix par défaut mais se transforme en une véritable expérience où le contact humain qualitatif, efficace et individualisé est soutenu et surtout possible grâce à l’utilisation d’outils connectés.

Le rôle du vendeur revêt aujourd’hui une toute nouvelle responsabilité

Le vendeur connecté devient le trait d’union entre le client et le digital, la plus-value du physique sur le virtuel.

Pour jouer pleinement ce nouveau rôle et renforcer son expertise face au client, offrir une expérience clients optimale et unifiée, lui conférer une véritable valeur ajoutée face au site e-commerce, il est essentiel qu’il fasse partie intégrante du processus d’achat et qu’il soit parfaitement équipé avec des outils dotés de fonctionnalités disruptives.

L’essentiel à toujours avoir à l’esprit : l’expérience d’achat du client passe par l’expérience de vente du vendeur. Le device connecté est un levier créateur de valeur tant pour le client que pour le vendeur. Bien plus qu’un gadget, il doit avant tout résoudre et répondre aux problématiques du client et à celles du vendeur.

Equiper et connecter les vendeurs, c’est garantir un trio gagnant : client, vendeur et enseigne.

 Outre la relation de confiance et de convivialité qu’ils instaurent, les vendeurs agissent sur l’ensemble des actions du processus d’achat : accueil, conseil, renseignement, CRM, gestion des stocks, encaissement… Mais pour qu’ils soient la clef du succès de l’expérience client en magasin, il est fondamental de les informer… Et de les équiper !

L’objectif est désormais de donner au vendeur le pouvoir nécessaire pour proposer une expérience complète et sans couture aux clients qui souhaitent une expérience d’achat en boutique similaire à celle en ligne, le conseil et le sourire en plus !

Equiper les vendeurs et les connecter n’est pas un projet comme les autres. En tout cas, c’est un projet qui ne se débranche pas comme un autre. L’outil vendeur doit être la meilleure expérience client entre les mains des vendeurs connectés. Du point de vue logistique, c’est leur donner la capacité :

  • D’étendre la vente à tous les produits en stock, qu’ils soient en magasin, en centrale ou sur le web,
  • De traiter les commandes effectuées sur Internet, qu’il s’agisse de Click & Collect, Same Day Delivery ou de Ship from Store en un tour de main,
  • De gérer les retours des achats effectués en ligne ou dans les magasins physiques du réseau,
  • Et de finaliser lui-même la transaction en boutique, en toute simplicité.

 

Quel équipement pour un vendeur connecté ?

Quant au choix du device ? Smartphone, tablette, phablette… L’important est de privilégier un outil qui s’intègrera naturellement dans l’environnement du vendeur et sa relation avec le client, et qui lui permettra de gagner en efficacité et productivité.

Il faut privilégier un type de matériel adapté à l’usage intensif. Peut-être que vous vous êtes déjà laissés tenter par du matériel grand public, sexy, moins cher…

Parmi nos clients, beaucoup ont fait cette expérience : certains ont opté pour des Samsung Galaxy Note, qui en soit sont de très bons outils, d’autres ont opté pour des iPhones.

Vous aurez du mal à le croire, mais toutes les études montrent que si on additionne TOUS les coûts cachés liés à la maintenance du matériel, un matériel pro coûtera sur 3 ans jusqu’à 50% moins cher qu’un matériel grand public. Le fameux TCO.

Pour au final, des outils plus solides, permettant de traiter beaucoup plus de tâches dans un magasin.

Propulsed byProximis, créateur du (e)commerce