(Re)visionnez le webinar "Tout savoir sur le commerce omnicanal" J'ACCÈDE AU REPLAY

Ingenico ePayments s’inscrit dès aujourd’hui dans l’avenir du retail !

Experts

Charles Senaux
De Charles Senaux / Le 13 mars 2018 / 5 min

La plateforme de paiement globale Ingenico ePayments permet aux marchands de faciliter et sécuriser le paiement pour leurs clients, partout dans le monde. Cette solution d’acceptation de paiement omnicanal contribue à effacer les points de frictions pour convertir le client où qu’il soit, et à faire le lien entre les différents canaux de vente (web, mobile/app, in-store).

1 - Quels sont les atouts de la plateforme de paiement Ingenico ?

La plateforme de paiement globale Ingenico ePayments permet aux marchands de faciliter et sécuriser le paiement pour leurs clients, partout dans le monde, et quel que soit le canal de vente.

Une ambition ? Accompagner la mutation du commerce au travers de leur offre complète de terminaux, de services et de solutions de paiement couvrant tous les canaux de vente : en magasin, en ligne et mobile.

Nous partageons avec Proximis la même vision du commerce unifié et avons très rapidement vu les synergies possibles entre nos solutions.- Maryame Iranpour, Channel Manager chez Ingenico

2 - Pour en savoir plus sur Ingenico ePayments, nous avons voulu donner la parole à Gilles Brabant, Head of Sales France.

Bonjour Gilles, pouvez-vous nous présenter Ingenico ePayments en quelques mots ?

Ingenico ePayments, la division du Groupe Ingenico dédiée au commerce en ligne et mobile, permet de sécuriser et faciliter au quotidien les opérations de paiement de plus de 65 000 commerçants à l’image de Booking.com, La Redoute, Petit Bateau ou encore PayByPhone. Cela inclut notamment des outils d’optimisation du parcours d’achat et de la conversion en ligne et sur mobile afin de proposer une expérience de paiement fluide pour le consommateur.

Comment Ingenico voit le futur du retail avec sa solution de paiement ?

Quel sont les valeurs clés d’Ingenico pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale ?

Le Groupe Ingenico a la volonté d’accompagner les évolutions du commerce de demain sur l’ensemble des canaux de vente. Au-delà du métier historique des terminaux de paiement que nous retrouvons en magasin, nous couvrons toute la chaîne de valeur et tous les types de paiement et services associés comme le collecting ou encore la lutte contre la fraude.

Le but étant de répondre aux enjeux des commerçants en matière de parcours d’achat omnicanal, de méthodes de paiement et de taux de conversion.

Téléchargez l'infographie : Les 10 profils type d'acheteurs dans le monde

Par ailleurs, l’innovation est un axe stratégique important pour nous. Nos équipes dédiées à l’innovation multiplient les expérimentations, pour concevoir les solutions de paiement innovantes afin de permettre aux marchands d’offrir de nouveaux services et usages à leurs clients.

Dans un monde où le terme est galvaudé car utilisé par tout le monde, comment décririez-vous le parcours Omnicanal du commerce de demain ?

Les commerçants ont parfaitement intégré les nouvelles attentes des consommateurs : ceux-ci ne pensent plus à leurs achats en termes de canal de vente mais s’attendent tout simplement à une expérience simple et fluide à tout moment, quel que soit le device utilisé (smartphone, tablette, pc) ou le parcours d’achat.

Le paiement facilite la conversion des ventes en ligne

Pour gommer les frontières entre commerce physique et commerce digital, le paiement devient invisible et s’intègre par exemple dans les chatbots, les écrans connectés, la voiture autonome et demain dans tous les objets connectés ! Peu à peu les récentes innovations dans le monde du paiement effacent les points de friction et facilitent les interactions avec les clients tout en enrichissant la connaissance client (token CRM).

Quels sont les grands enjeux à venir en termes d’expérience clients pour les marques du Retail ?

Lorsque que l’on parle d’expérience d’achat, l’un des enjeux majeurs consiste pour les marques à respecter « les limites de l’invisibilité ». Si aujourd’hui des commerçants proposent le paiement « en 1 clic », la technologie permet déjà de l’envisager sans aucun clic. Tout simplement parce qu’à l’heure du Big Data les données associées à un consommateur, qui décrivent son environnement et surtout son comportement, pourraient suffire à l’authentifier.

Mais laisser à la technologie le dernier mot serait ici une erreur. La question à laquelle nous devons répondre est celle-ci : quelles sont les interactions minimales à maintenir lors d’une transaction pour créer un environnement de confiance au bénéfice du consommateur et du commerçant ?

Une transaction sécurisée pour une meilleure expérience client

La « limite de l’invisibilité », c’est donc cette ligne de démarcation entre le potentiel technologique, la réglementation (n’oublions pas que le paiement est une activité sécurisée et régulée) et ce que les utilisateurs sont prêts à accepter et à adopter en termes d’usage et d’expérience.

Personne – des marchands aux fournisseurs de solutions – ne peut se permettre de la perdre de vue. Respecter cette limite, c’est cultiver et renforcer l’essence même d’un écosystème de paiement : la confiance.

Et comment voyez-vous le futur du retail à 5 et 10 ans ?

Le commerce sur mobile a vécu une véritable accélération irréversible ces derniers mois. Mais nous sommes encore loin d’avoir atteints tout le potentiel des usages mobiles en France en comparaison avec d’autres pays comme la Chine où tout se fait par le smartphone via par exemple WeChat, WeChat Pay et Alipay :

  • Paiement des courses,
  • Des factures et des impôts,
  • Location d’un vélo,
  • Etc…

Sans parler de l’arrivée du commerce vocal, une nouvelle approche qui devrait favoriser l’adoption du paiement invisible et la généralisation de l’acceptation du paiement dans les objets connectés.

Il sera intéressant d’analyser à terme le degré d’adoption de ces nouveaux modes de consommation par une génération 100% digital natives, aussi en quête de sens et de simplicité.

Le commerce vocal favorise l’adoption du paiement invisible

Les business model se réinventent sous l’impulsion d’une prise de conscience de l’impact de nos comportements sur le collectif. Consommer ne rimera bientôt plus avec posséder.

L’usage se substitue déjà à la possession et les modèles reposent désormais de plus en plus sur la location, l’abonnement ou les systèmes de troc entre particuliers. Et les nouvelles technologies ne font que multiplier leur ampleur.

Les retailers et les marques doivent intégrer ces bouleversements dans leur stratégie de monétisation, d’échanges, et de partage avec les consommateurs et leur écosystème, tout en préservant la sécurité et la confiance.

Téléchargez l'infographie  LES 10 PROFILS TYPES D'ACHETEURS DANS LE MONDE JE TÉLÉCHARGE
Charles Senaux
Écrit par

Charles Senaux

Truly passionate retailer and field man, he joined Proximis in 2016 to inject his managerial experience into it and develop the Sales and Channel side of things.

Laisser nous un commentaire
Share
Télécharger notre livre blanc : comment réinventer le futur du e-commerce ?