(e)yes! proximis
Tendances

IoT : l’Internet des Objets et la mode connectée

3 novembre 2017

On les pensait gadgets, ils vont en réalité révolutionner notre manière de consommer. L’IoT ou « Internet of Things » annonce un futur fait d’ubiquité et de digital, notamment pour le retail.

IoT : de quoi parle-t-on ?

L’IoT ou Internet des Objets arrive comme l’évolution logique et inéluctable du monde de demain, comme l’ont été l’informatique, internet puis les mobiles et autres devices. Cette révolution technologique se définit comme l’utilisation d’un objet du quotidien connecté, qui capte des données et qui les transmet à une application tierce (logiciel, plateforme…) pour analyse. En retour, un service en plus qui améliore l’utilisation du produit.

Pourquoi un tel engouement ? Tout simplement parce que nous vivons dans un monde ultra connecté et que ces objets apportent au final de la valeur ajoutée. Aucun secteur de l’économie n’y échappe : santé, maison, mode, sécurité, loisirs, etc. Tous assistent à un flot constant d’objets connectés et aux nouveaux usages qui vont avec. Et le secteur mode ne fait pas exception. Le retail, dont les ventes physiques stagnent, trouve dans l’IoT une perspective de renouveau et une opportunité de réinventer l’expérience d’achat en boutique.

 Si la nécessité de l’omnicanalité n’est plus à démontrer, son usage sera à l’avenir complété par une panoplie de nouveaux services dispensés à travers ces objets. Avec l’utilisation de l’IoT, le marketing contextuel devrait connaître une croissance exceptionnelle entre 2017 et 2021. Si aujourd’hui on recense 6,4 milliards d’objets connectés (cabinet AT Kearney), le chiffre devrait dépasser les 80 milliards en 2020.

L’IoT & Retail, ça donne quoi ?

Les points de vente du secteur mode n’échappent pas à la déferlante. Et heureusement ! Les clients réclament un processus d’achat sans couture et une expérience unique en boutique. L’utilisation du digital permet d’offrir cette expérience différente et nouvelle, personnalisée, instantanée, complète pour satisfaire les clients comme les enseignes. 46 % des mobinautes ont déjà utilisé leur téléphone en point de vente : comparaison, recherche d’informations, de produits similaires… L’IoT dans le retail va leur permettre de répondre à tous leurs besoins, tout en envoyant à la marque un flot de data précieux pour améliorer encore et toujours plus l’offre.

Grâce à des technologies comme la puce RFID ou les beacons, il est désormais possible de surveiller en temps réel les actions des clients comme des employés et de traiter via une plateforme ces données, pour déployer de nouveaux services INstore.

Les clients peuvent par exemple recevoir une promotion sur un produit en passant à proximité de celui-ci. Les écrans connectés permettent de retrouver tout le stock de la marque, et d’étendre aux produits non disponibles sur le lieu de vente ; ou encore d’obtenir plus d’informations sur un produit. Ils analysent la gestuelle, l’historique d’achat et proposent des coupons de réduction ou suggèrent des biens similaires à ceux précédemment achetés par les consommateurs.

La liste des objets connectés en boutique mode ne cesse d’augmenter : humanoïdes pour épauler les vendeurs, signalisation numérique, tarification dynamique, étagères intelligentes pour gérer le stock, caisses automatiques, paiement sans contact, cabines d’essayage virtuelles ou encore miroirs intelligents. La frontière entre le physique et le virtuel disparaît. Même les vêtements et les accessoires de mode sont connectés : montres, lunettes, vêtements, la Fashion Tech est lancée.

En parallèle, les services mis à disposition des clients pour les garder plus longtemps en boutique fleurissent : wifi gratuit, possibilité de recharge de Smartphone sécurisée…

IoT : quels avantages pour les retailers ?

Améliorer et faciliter la vie du client : voilà l’idée à la base. Lui proposer une expérience nouvelle, différente, interactive, qui réponde à ses besoins en temps réel. Ces produits, souvent très basiques, se transforment en de véritables alliés de vente une fois connectés. L’IoT pour le retail, c’est l’intégration de nouvelles fonctions innovantes de traçabilité et d’interactivité.

Ils récoltent également de précieuses informations sur les clients. Grâce à leurs capteurs et à l’intelligence artificielle dont ils bénéficient, ce sont des milliers de données à disposition des marques pour personnaliser encore et toujours plus les offres et les améliorer. Comportements et préférences d’achat n’ont plus aucun secret.

L’Internet des objets promet aussi une meilleure gestion pour les marques : on prévoit 99 % de précision pour l’inventaire, une diminution de 50 % des ruptures de stock et une baisse de 70 % du shrinkage, ce taux de pertes, vols, erreurs de stock ou produits abîmés.

Ces nouveaux objets amènent à de nouveaux business models, faits notamment de partenariats où l’économie circulaire est favorisée.

À noter cependant, deux conditions pour une utilisation optimale de l’IoT dans le retail : que les clients puissent contrôler les informations qu’ils délivrent, et que les données récoltées soient traitées par une plateforme fiable, performante et complète avec CRM, ERP et analytics.

Propulsed byProximis, créateur du (e)commerce